ENFONCER LE CLOU

Battre les ténors du classement à la maison, quel bonheur, mais si le GET parvenait à vaincre à BESANCON, la joie n'en serait que plus intense.
 
Une victoire en terre bisontine mettrait en effet BESAC à 4 longueurs, avec le bonus du panier average. De quoi pouvoir attaquer la suite sans pression et libérer complétement le potentiel de cette équipe.
 
Mais la première étape ne sera sans doute pas une partie de tout repos, tant l'enjeu pour BESANCON est de taille. Battu lors de la dernière journée par ORCHIES pourtant réduit à 6 (1 joueur de plus de blessé par rapport à la venue à EPINAL) malgré l'arrivée du canadien Jermel KENNEDY, BESAC jouera une de ses dernières cartes sur un match à quitte ou double.
 
C'est le moment pour le GET d'enfoncer le clou